Témoignagne d'Audrey - Déléguée du 54

Imprimer
"J'ai eu la chance et le temps cet été, de pouvoir passer 2 semaines à Saïgon, afin de réalier une immersion dans le quotidien d'Enfance Espoir.
Ces moments ont été pour moi une expérience très importante, tant en rencontres qu'en leçons de vie.
J'ai pu (re)faire connaissance avec l'équipe sur place composée de Noémie, Messieurs Lu, Tam et Phuong. Nous avons longuement discuté de l'organisation de l'association, de ses actions et objectifs. C'était important pour moi de voir le "concret" et le travail réalisé sur place est formidable, BRAVO A EUX !
J'ai assisté aux distributions dans les 2 locaux de l'association : la salle paroissiale et la maison Enfance Espoir. J'ai été frappée par le côté solennel des distributions. Les enfants attendent sagement sur leur petit tabouret rouge que leur tour arrive avec leurs parents et reçoivent leur panier de premières nécessités comme un véritable trésor (riz, huile, sauce Nuoc Mam, nouilles, savon, lessive....)
Comme c'était la fin de l'année scolaire, les meilleurs élèves étaient également récompensés par la remise de paquets de gâteaux. Ils étaient très fiers !
Le sourire, l'humilité et la simplicité des familles m'ont beaucoup émue. J'ai très vite pris conscience de l'absolue nécessité des paniers....
J'avais apporté dans les valises de nombreux colis destinés aux enfants parrainés. Ils étaient tous très heureux de les recevoir. Leurs sourires jusqu'aux oreilles, ainsi que ceux des parents, traduisent bien leurs remerciements.
J'ai réalisé certaines choses à propos des colis, des choses dont on ne peut prendre conscience que sur place :
- vos colis ne partent pas forcément au Vietnam tout de suite après avoir été reçus au siège. Si vous n'êtes pas sûrs qu'ils partent tout de suite, il vaut mieux éviter les gâteaux (ils ne seront pas donnés si périmés) ou les stylos (l'encre sèche).
- les choses les plus évidentes pour nous sont parfois difficilement accessible là-bas : l'hygiène bucco-dentaire par exemple. Les brosses à dents coûtent très cher au Vietnam...
- les enfants adorent recevoir vos photos, n'hésitez pas à confectionner des petits albums !

La rencontre avec ma filleule a également été un moment très fort. La barrière de la langue est négligeable avec les enfants, nous avons pu interargir de plein de façons. Et un grand merci à Monsieur Lu pour ses traductions !
J'ai pu échanger avec la famille de ma filleule, aller visiter l'endroit où ils vivent tous ensemble. C'est en effet très exigu pour une famille mais toutefois le terme de bidonville ne me semble pas totalement approprié (les maisons sont en dur). La famille est très accueillante et leur gratitude me va droit au coeur.
Ils sont tellement heureux et soulagés que leur fille aille à l'école ! Ces quelques heures passées auprès de ma filleule ont été un cadeau !

Les moments vécus avec les enfants d'Enfance Espoir ont été simples, mais vrais. C'est moi qui leur donne toute ma gratitude pour les valeurs qu'ils transmettent : la simplicité, l'humilité, le respect.
Cette immersion a remis en cause certaines de mes certitudes, et j'ai vraiment compris qu'il s'agissait d'une relation d'échange.
L'argent du parrainage ne représente peut-être pas grand-chose pour nous, mais à eux ça leur apporte l'éducation, le savoir et la possibilité d'entrevoir un avenir plus serein.

De nombreux enfants sont en attente d'un parrainage depuis longtemps. N'hésitez pas à contacter un délégué de l'association qui sera à même de répondre à toutes vos questions !"
Audrey Schneegans - Déléguée 54 Meurthe et Moselle